Sortie Presse : Gala

Demain sort le nouveau numéro de Gala, le n°1055. Dans ce numéro, Ingrid a accordé au magazine une interview exclusive, photos à l'appui, concernant sa grossesse et l'arrivée de son premier enfant qui se révèle être une petite fille. Extrait du site de Gala :

" Ingrid Chauvin a déserté provisoirement le petit écran pour vivre pleinement sa première grossesse. Son enfant devrait naître pour ses 40 ans. Pour Gala, elle ouvre les portes de son cocon où elle attend l’arrivée de sa fille.

Gala: De combien de mois êtes-vous enceinte?

Ingrid Chauvin: Je débute mon huitième mois. Normalement, mon bébé est prévu pour fin octobre – même si là, il a l’air d’être pressé- et devrait être une petite balance, comme moi.

Gala: Une? Vous attendez donc une petite fille?

I. C.: (Elle sourit) Oui. Ni mon mari ni moi n’avions de préférence, sincèrement. Ce qui comptait surtout, c’était d’avoir un bébé en pleine santé!

Gala: Le prénom est-il déjà choisi?

I. C.: On a changé en cours de route mais oui. Pour le moment on le garde secret.  Même si la famille tente de nous soutirer des infos!

Gala: C’est votre premier enfant. Comment vivez-vous cette grossesse ?

I. C.: Je me sens en pleines formes, c’est le cas de le dire! Au début j’ai eu quelques nausées, mais j’étais tellement heureuse que tous les petits maux étaient gommés par le bonheur d’être enceinte. Je me disais: «ok, j’ai mal au cœur, mais ce n’est pas grave, je suis contente».

Gala: Auriez-vous fait un bébé toute seule si vous n’aviez pas rencontré l’homme que vous espériez ?

I. C.: Je ne sais pas. Aujourd’hui je suis mariée, dans une vie amoureuse très épanouie, et je me dis que cet équilibre-là est très important. Sincèrement, je ne me suis pas posé la question. J’ai laissé faire les choses. J’ai fait confiance à la vie. J’avais en moi ce désir de fonder une famille, c’est arrivé sans doute au moment où je l’attendais le moins et je me dis que c’est parfait que cela se passe à quarante ans, parce que j’ai vécu ce que je voulais vivre, j’ai relevé les défis que je m’étais lancés, je n’ai plus rien à me prouver et je suis totalement disponible pour vivre cette aventure incroyable. Pour être maman.

Gala: Est-ce que cela a été difficile de tomber enceinte?

I. C.: Cela a été un peu plus long que ce que j’imaginais.... "

La suite dans Gala demain mercredi 4 septembre. Pour patienter, les trois autres photos glanée sur le site de Gala.

Source

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.